Galerie des corsaires

YVANA DUCHÊNE & AGNIESZKA DACA - OMBRES ET LUMIERE

 

IMG_20170821_104128.jpg

 

 

IMG_20170821_104111.jpg

 

 

 

 

 

AFFICHE EXPO YVANA DUCHÊNE & AGNIESZKA DACA.jpg

 

 

 

 

Yvana Duchêne

 

Yvana Duchene- Le Maître et Marguerite.jpg

 

 

Yvana Duchene- Seul.jpg

 

 

IMG_0230.jpg

 

 

yvana duchene jeu de regards  Fenetre et lit.jpg

 

 

 

 

Agnieszka DACA

 

Agniezska Daca Elle 150x120cm.jpg

 

Agnieszka Daca Fille de Raguel 140x100cm.jpg

 

11- Matinée  25x28cm.jpg

 

09- Pensive  25x33cm.jpg

 

 

Yvana Duchêne a été formée à l’ENSBA à Paris dans les ateliers de techniques anciennes auprès des professeurs Pinkas et Matthey. Son expression s’inspire directement de la peinture expressionniste autrichienne et allemande. Actuellement, elle développe un projet de métamorphoses du visage de Camille Claudel…Yvana Duchêne y explore la familiarité et l’intimité développée avec une figure emblématique dans une société définie par l’accès à la culture du plus grand nombre. Cette série a été récompensée par le Prix de la ville de Biarritz et le Prix Ana-Maria Sorozabal en 2006 ainsi que le Prix de la ville de ST-Jean-de-Luz en 2007…

 

Diplômée en 1994 de la faculté de Peinture de l’Académie des Beaux Arts de Cracovie, Agnieszka Daca a suivi également des cours à l’école nationale des Beaux Arts de Paris dans l’atelier de techniques de peinture et de fresque. Sa peinture se concentre autour des qestions de la condition humaine dans la complexité des problèmes qui se posent dans la sphère morale et spirituelle. Les thèmes de ses tableaux sont très souvent des scènes bibliques et leurs personnages. Dans ses compositions la lumière a une portée symbolique. La lumière, c’est l’illumination, les bouleversements intérieurs. Dans la métaphysique médiévale, son éclat devait aider les âmes à passer du monde du visible à celui de l’invisible. Comme il s’agit là de compositions figuratives, il est décisif pour l’artiste que dans la construction du tableau se trouvent à côté de ce qui est imaginé, des éléments puisés dans la nature. Elle introduit des simplifications mais aussi un certain type de déformations, pour accroître la tension visuelle et obtenir une expression plus dense en conservant, parce qu’ils sont toujours essentiels à ses yeux, les contrastes que forment la matière picturale, les tâches appliquées de façon transparentes, en couches fines,  superposées ou épaisses… Ses travaux ont été présentés dans plusieurs expositions  à Cracovie, mais aussi à Varsovie, Nuremberg, Paris, Bordeaux, Anglet, Irun et Bayonne. Elle participé à des dizaines d’expositions de groupe en Pologne et à l’étranger, entre autres au XIIe Salon des Indépendants de Saint Jean de Luz et au XVIIe Concours de Peinture "Adour - Bidasoa" d’Irun, où ses tableaux se sont vu attribuer les premiers prix. Actuellement, elle est chargée des cours de structures visuelles à la faculté d’Art de l’université pédagogique de Cracovie où elle a passé son doctorat en 2014…

 



20/08/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 165 autres membres