Galerie des corsaires

Christian CIRE & Michelle LARRAT-LEJEUNE

affiche 9 - Copie.jpg

 

01.JPG

 

02.JPG

 

04.JPG

 

05.JPG

 

 

FullSizeRender.jpg

 

P1070505.JPG

 

ROSE.jpeg

 

 

 

Himba_fond_noir_05.jpg

 

Jeune noine fond noir 02.JPG

 

Africain fond noir 02.JPG

 

 

Artiste peintre né en 1946 à Paris, Christian Cire s’installe à Bayonne en 2011. Diplômé en 1966 de l’école des Beaux-arts de Pau, il pratique le métier d’architecte d’intérieur en agence jusqu’en 1971 et devient professeur de Design/Volume jusqu’en 2017 à l’école des Beaux-arts de Pau et pratique en même temps l’illustration d’architecture…Son parcours d’artiste commence dans les années 75-80, période où son regard pictural était orienté vers des ambiances surréalistes réalisées à l’encre. Progressivement, la peinture à l’huile est venue renforcer son évolution. Christian Cire expos en 1979 au complexe de la République de Pau puis à Paris au foyer international d’Accueil en 1980 et au Musée des Beaux-arts de Pau en 1985. Suite à de nombreux voyages en Bolivie, Equateur, Turquie, Népal…l’envie lui est venue d’explorer l’image animée et ainsi d’expérimenter l’art vidéo. Depuis 2014, il réalise une série de toiles à l’acrylique sur le thème « Lumières Océanes », compositions tirant parti de l’espace infini de l’Océan structuré de ses lignes naturelles, toujours inondé de lumières transperçant les variations colorées.

Son Exposition de « L’AMAZONIE à EUSKADI » dévoile le regard qu’il porte entre ces deux continents, l’un luxuriant qui exulte le végétal, parfois l’eau, les cascades qui s’incrustent dans ce méandre vert constamment présent sur toutes ses toiles ; les lianes semblent retenir, envelopper, enserrer cet univers fascinant, la lumière pénétrante étant toujours complémentaire. En Euskadi, l’espace infini de l’Océan est structuré de ses lignes naturelles, toujours inondé de lumière transperçant les variations colorées. C’est souvent le soir que ce plan océanique m’inonde aussi de pensées infinies qui semblent faire le lien avec l’eau derrière l’horizon, quelquefois invisible, mais présent dans son imagination, c’est sa poésie.

son site: www.christiancire.net

 

L’émotion d’un regard croisé est une source d'inspiration que Michelle Larrat-Lejeune exprime dans ses œuvres. Grâce à sa maîtrise de la technique du modelage de la terre et à l’utilisation de la couleur, elle laisse libre cours à son imagination à chaque création d'un buste. Chaque œuvre est le résultat d’un long processus, de création à partir de terres variées, puis après séchage naturel, de cuisson au four haute température, d’émaillage, de recuisson, de patine. Chacune de ses créations est unique. Michelle Larrat-Lejeune a vu ses aptitudes pour la sculpture révélées à la suite d’un stage initiatique en 2006, puis elle effectue différents stages avec des sculpteurs reconnus, enfin, elle fréquente l’École d’Art de Bayonne pour parfaire sa technique. C’est au pays basque qu’elle vit. Elle participe à de nombreuses expositions. Son travail a été primé par le Musée Asiatica de Biarritz, puis par le prix de la ville de Boucau ou encore par les prix du concours «Arts de la terre» de Salies de Béarn ou le prix du Cercle des Amis de l’art à Tarnos. Pour cette exposition, elle vous présente une galerie de visages du monde, sûrement inspirés de ses séjours en Afrique, en Amérique du sud, en Asie, dans les rues de France. Pour le plaisir et le besoin d'apaisement de notre propre vie intérieure, ses œuvres nous offrent un moment unique réflexion et d'introspection.

 

 



10/12/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 178 autres membres