Galerie des corsaires

Galerie des corsaires

"LE FER L'HUILE & LE VERRE"

 

IMG_9728.JPG

 

AFFICHE EXPOSITION.jpg

 

 

IMG_9721.JPG

 

 

IMG_9722.JPG

 

 

IMG_9725.JPG

 

 

 

 

 

 

P1070793.JPG

 

 

P1070797.JPG

 

 

P1070792.JPG

 

 

 

confidences.jpg

 

 

intimité.jpg

 

 

Frioul.jpg

 

 

 

BOSSER CATHERINE 64  BIARRITZ.JPG

 

 

La faille.JPG

 

 

Désert de Gobi c.JPG

 

Catherine BOSSER peint sur et sous le verre, ce matériau brut et cristallin qui diffracte tant la lumière mais qu’il faut dompter avec délicatesse pour lui donner ses courbes et ses multiples visages colorés. Une matière qui ne s’en laisse pas si facilement conter, qu’il convient de dorloter, de réchauffer et de façonner pour lui insuffler des volutes colorées ou lui créer de somptueux habits d’élégance fine. Elle nous dévoile toute la complexité et la minutie de ses compositions. Elle aime transformer une simple plaque de verre en un flamboiement de couleurs, vives, argentées, dorées, marbrées qui dansent et composent un ballet unique sur chaque pièce.

http://www.catherinebosser.com

Ayant expérimenté plusieurs techniques artistiques à l'école d'art de Bayonne ainsi qu'en Italie et en Belgique, le choix de Françoise LABORDE se porte depuis quelques années sur la peinture à l'huile car elle convient parfaitement tant à son rythme de travail qu'à l'effet visuel recherché. Admirative des « peintres de l'intériorité », ses influences vont vers l'américain Edward Hopper, les danois Vilhelm Hammershoi et Carl Holsoe, ainsi que tous les grands maîtres de l'école hollandaise du 17ème siècle. Ses sujets favoris sont les scènes de vie, les êtres solitaires plongés dans une intimité propre à la méditation et à la rêverie. Dans ces atmosphères, la traduction des contrastes ombre-lumière est essentielle.

Après avoir appris à travailler le bois flotté aux ateliers de l’artiste Noël Bertrand, Régine LAVIELLE s’initie à la soudure à l’arc auprès du sculpteur Alain Huth. Ces deux techniques maîtrisées, son imagination fera le reste. Son credo : la récupération, source inépuisable d’inspiration et de créativité  Les formes tordues et la rouille ont sa prédilection et attirent son regard. Les bois flottés, papiers déchirés, ferrailles cabossées, rouillées, fils de fer, vieux outils déformés, cassés, font sont bonheur… Pour elle, chaque pièce dénichée a son histoire, une empreinte laissée par le Temps ou marquée par la Nature, une singularité propre qui attisera son inspiration. Beaucoup d’imagination et quelques points de soudure, ou quelques vis plus tard, les matériaux rouillés, végétaux fanés, papiers déchirés retrouveront une nouvelle vie, plus légère, voire un peu déjantée, entre ses mains.

 

 

 



03/07/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 158 autres membres